Le sacré à l’épreuve du politique. Noël à Bethléem. Sossie Andézian

Le sacré à l’épreuve du politique. Noël à Bethléem.
Sossie Andézian

Le 7 février 2011, l’Autorité palestinienne soumet à l’Unesco une demande d’inscription de la ville de Bethléem, « lieu de naissance du Christ selon la tradition chrétienne », sur la liste du patrimoine mondial. Non recevable à l’époque, la demande est réitérée avec l’adhésion de la Palestine à l’Unesco le 31 octobre 2011. Cette démarche se situe dans le prolongement de la politique palestinienne de réappropriation des villes de Cisjordanie à partir de 1994 à la suite des accords de paix.
L’ouvrage se propose de mettre au jour les logiques de formation d’une entité nationale par la patrimonialisation d’un site sacré chrétien transnational dans une société à dominante musulmane.

Ainsi, Noël à Bethléem, événement religieux chrétien, se révèle comme un objet pertinent d’analyse du lien entre religion et politique. L’auteure s’attache à retracer la genèse du processus de constitution de la basilique de la Nativité et des cérémonies de Noël en emblèmes nationaux afin de mettre ce projet de patrimonialisation en perspective.

Sossie Andézian, anthropologue, est chercheure au CNRS (LAHIC, IIAC). Elle travaille sur les relations entre religion, politique et culture dans les sociétés contemporaines du monde arabe.

 

Séminaire du 2 février

La prochaine séance du séminaire « Dynamiques de patrimonialisation des sites et des rituels religieux » aura lieu ce Vendredi 3 Février, de 14h à 17h, dans la salle 1 (RDC) du bâtiment Le France.
Au cours de cette séance, nous accueillerons Gaspard Salatko (post-doctorant, membre associé du Centre Norbert Elias, CNRS-EHESS) qui interviendra sur: « Conserver les choses du culte et en restaurer la liturgie. Approche symétrique des modes de gestion publique et ecclésiale de l’appareil commémoratif chrétien dans le catholicisme français contemporain. »
Dans la seconde partie du séminaire, Giovanna Rech (post-doctorante, université de Trente) nous parlera du « bénévolat dans l’art sacré : dynamique de patrimonialisation du catholicisme en Italie ? »